Kill Team Octarius est la nouvelle édition du jeu d'escarmouche du 41ème millénaire. Une variante à é.">

Kill Team : Octarius, la nouvelle édition

OctariusPreview Jul10 40k Header

Kill Team Octarius est la nouvelle édition du jeu d’escarmouche du 41ème millénaire. Une variante à équipe réduite de leurs jeu principal Warhammer 40,000 annoncé durant un live Twitch. Cette fois-ci, le jeu se place aux tréfonds du secteur Octarius.  Jusqu’à maintenant, même les règles étaient assez similaire à son jeu parent. Mais cette nouvelle édition de Kill Team vise à entièrement renouveler la façon dont se joue ce jeu d’escarmouche. Ces dernières semaines, nous avons étudier les différents aspects et changements de cette nouvelle édition. 

Sommaire :

Trois personnages qui tiennent une boite de Kill Team Octarius

Date de sortie et prix de Kill Team Octarius

Nous connaissons maintenant la date de sortie de la boîte de Kill Team Octarius. Elle sera disponible en précommande le samedi 14 Août et le sera pendant deux semaines ! Vous aurez donc plein de temps pour la commander, mais attention au stock par contre… Plus qu’une semaine à attendre avant de pouvoir mettre la main sur cette boite qu’on attends depuis plus d’un mois. Mais combien faudra t’il débourser pour s’offrir cette boîte bien chargé ? Eh bien, on ne connaît pas encore le prix officiel. Mais en se basant sur ce qui est à l’intérieur … On peut supposer que :

Kill Team Octarius coûtera autours de 150€. Elle sera très certainement plus cher que la précédente boîte : Nexus Pariah, qui n’était qu’une extension. Et elle contient également beaucoup plus de choses, examinons ça :

Contenu de la boîte

Kill Team : Octarius est bien bien chargé. Elle contient deux équipes pour se battre à deux joueurs dans les fins fonds du secteurs Octarius. Mais également le livre de règles, qui revoit tout le fonctionnement du jeu, des accessoires et les fameux décors Orks.

Contenu de la boite Kill Team Octarius

Vous le savez tous, c’est le retour de la Death Korp de Krieg ! Si ces figurines sont très sympathiques, celles de leurs ennemis les Kommandos Orks sont vraiment magnifiques. Il était temps, et comme on s’en doutait, cela annonce bien une refonte de la gamme des Orks dans Warhammer 40K. Les peaux vertes font vraiment peau neuve ! D’ailleurs, démarrons par eux :

Les Orks Kommandos

Les Orks dans la nouvelle boite Kill Team ne sont pas comme on s’y attendrait … En effet, qui dit Ork dit horde de petits monstre vert un peu idiot qui crient Waaah!, grillant leurs couverture en même temps (supposant qu’ils aient été assez intelligents pour penser à prendre par surprise). Mais pas ici, ces Orks là ont été éloignés pendant longtemps de leurs camps, et cela a eu des effets assez étrange. Ils adoptent des comportements qui feraient honte aux autres Orks. En effet, ils se mettraient presque à réfléchir et même à s’entrainer !

Les Orks de la boite Kill Team Octarius
Les Kommandos Orks utilisent maintenant des fusils et des snipers, oui des snipers ! Enfin, ne vous inquietez pas, cela reste un sniper Ork. Un gros fusil sniper qui tire de nombreuses fois ! Eh bien quoi ? Plus on tire de balles, plus on a de chances d’atteindre sa cible !

Les vétérans de la Death Korp de Krieg

On ne connait pas encore grand chose sur la Death Korp au sein de Kill Team Octarius. Mais nous savons au moins une chose que les joueurs se demandent depuis l’annonce de la boite. Les figurines auront bien des pelles !

Les soldats de la Death Korp

Pour le reste, les nouvelles règles s’appliquent également pour eux. Mais nous reviendrons là dessus un peu plus bas.

Le matériel

Accompagnant les figurines se trouvent de nombreuses petites choses pour vous accompagnez dans vos parties. Tous ces produits sont également disponibles à côté, mais il est certain que vous économiserez de l’argent en prenant le coffret.

Le Livre de base et le livre de règles

La boite sera lourde, en grande partie dû aux deux livres qu’elle contient. Le premier, et le plus gros, est le livre de base de Kill Team. 144 pages de contenu, expliquant toutes les règles et missions du jeu. Parfait pour apprécier le jeu sous ses différentes formes, dont la toute nouvelle, le jeu narratif.

Stacked (3)

Le second est le livre de règles. Lui, contient des règles et des mises à jour pour 19 factions (merci à Guille Aume pour sa vigilance et pour avoir mis en lumière une erreur dans l’article).

Ca veut dire quoi pour vos anciens livre ? Eh bien… Comme vous pouvez vous en douter, ils ne seront pas utilisable dans cette nouvelle édition. Les règles changent tellement et de façon si profonde que ces nouveaux livres rendent les anciens obsolète. Mais ne vous en faites pas, des rumeurs au sein de la communauté sembleraient dire que l’ancienne édition ne disparaitra pas de ci-tôt. Et de toute manière, rien ne vous empêche de continuer de jouer à l’ancienne version.

Les réglettes

On en reparlera plus bas, mais le système de mesure a changer. On a maintenant besoin de petites règles qui sont fournies dans la boîte de base ou achetable séparément. Il y en a 3 au total qui vous servirons dans différentes situations et peuvent mesurer 4 distances différentes.

Les terrains Orks

Pour une fois, les décors dans l’univers de 40,000 ressemblent à quelque chose. Certes, ils ne sont pas extraordinaire, et en soit ce sont des pièces et déchets collés ensembles. Mais n’empêche qu’ils en imposent sur la table. Il y en a assez pour couvrir toute la table, se cacher derrière, passer par dessus et même monter dessus. Vos agents pourront se positionner comme bon vous semble pour mieux atteindre leurs cibles.

Les décors Orks avec des Orks dessus et autours

Les petits décors

Commençons par cela, qui sont les plus nombreux ! Il y a en tout 14 petits terrains à placer sur votre table. Comptez des débris, des restes de voitures et autre matériel recyclés. Des petits murés assemblé en vitesse pour espérer éviter un tir ou un coup de pelle. Et des plateformes sur lesquelles vos agents pourront monter. S’ils sont fins, ils sont également aussi haut que les gros décors, dont on va parler tout de suite.

Un petit décors Ork avec une description

Les GROS décors

Quand les pièces sont trop grandes pour en faire de petites constructions à la chaine, elles sont assemblés entre elles pour faire de gros remparts. En regardant de loin, la tête à l’envers  en sautillant (si si c’est possible), on pourrait penser qu’ils ont été bien construit. En tout cas, comme dit plus haut, ils en imposent ! Et se comptent au nombre de 5. Cela mène le tout à 19 décors pour votre table. Quand on compare cela à Nexus Pariah, c’est énorme.

Un gros décors d'Ork avec des légendes

Les nouvelles règles dans Kill Team

Games Workshop avait annoncé que cette nouvelle édition changerait tout. Le but étant de s’éloigner de Warhammer 40,000, pour se rapprocher du jeu d’escarmouche du monde d’AOS, Warcry. Et c’est une bonne chose, car si les règles manquent d’originalité, elles sont au moins très sympathiques et permettent, en effet, de s’éloigner de celles de 40k. Pour en savoir plus, nous avons rédigé un article détaillé sur le sujet.

Un nouveau système en Points d’Actions

Le jeu est devenu plus laxiste et offre plus de liberté au joueur. Une nouvelle statistique s’ajoute aux fiches techniques des agents, la limite de points d’actions (ou LAP). Lorsque vous souhaitez réaliser une action, vous dépensez un de ces points en fonction du coût de l’action. Cela inclût tout de se cacher derrière une barrière, charger un ennemi,  tirer avec son arme, se replier ou utiliser sa capacité spéciale.

KTActions Jul21 KillTeamActionsUPDATED

La plus part des actions coûtent 1 PA, sauf se replier. Vous imaginez bien l’énergie que cela demande de se retourner et d’aller se cacher tout en évitant les tirs et le chaos ennemi.

La plupart des humains ont 2PA, ce qui veut dire qu’ils peuvent se déplacer et tirer ensuite ! Mais pour montrer la supériorité de certaines armées, comme les Astartes, ces derniers reçoivent 3PA. Les Custodes eux en obtiennent même 4…

Ce nouveau système rend le jeu beaucoup plus réactif grâce à la foultitude d’options possible pour chaque agent. Ils l’avaient dit, cela change vraiment les choses.

De nouvelles statistiques

Les nouvelles cartes de données montrent donc que les agents auront 3 nouvelles statistiques importantes.

Les LPA – Limite de Points d’Action, dont on vient de parler.

La DF – Ou la Défense, qui représente la capacité de l’agent à se protéger des attaques

La AG – L’Activation de Groupe définie combien d’agents sont activé en même temps. La plus part des agents sont GA1, mais certains comment mentionner dans notre dernier article, peuvent activer plusieurs et donc booster fortement votre Kill Team.

Un autre point notable est que toutes les unités deviennent beaucoup plus résistantes. Ce qui va rendre les scènes de combats beaucoup plus épique et dramatique. C’est aussi le moyen de dire au revoir aux parties où vous n’avez pas le temps de jouer vos figurines.

Système de mouvement et déplacement

Les distances sont maintenant mesurés d’une tout autre manière. Adieu les règles et les mètres en pouces, maintenant on utilise des petites réglettes. Chaque coté de ces règles est marqué d’une forme, représentant sa distance. Vous saurez donc d’un coup d’œil quelle distance correspond au signe ◯, que l’ont peut retrouver sur les carte techniques. Au total, les règles permettent de mesurer 4 distances : 1″, 2″, 3″ et 6″. Cela permet également d’être beaucoup plus rapide lorsque les distances sont modifiées au cours d’un combat.

KTdatacards Jul14 RangeMarkers1485j5

KT CloseCombat Jul16 Boxout3

Les distances de tirs s’agrandissent

Les armes subissent de gros changements, ce qui explique aussi la résistance accrue des agents. L’objectif est d’offrir aux joueurs plus de temps de réflexion sur la stratégie et le placement.

Kill Team est un jeu d’escarmouche, où les distances sont généralement assez courtes. Kill Team Octarius répare les distances de tirs pour ne plus limiter les joueurs… en retirant la portée entièrement ! Il est maintenant possible de tirer à l’autre bout du terrain avec n’importe quelle arme sauf si indiqué le contraire. Il faut pas rêver, vous ne pourrez pas carboniser vos ennemis à coup de lance flamme depuis l’extrémité de la table. Cela veut aussi dire que vous ne pourrez plus esquiver les balles simplement en restant loin.

Le corps à corps s’intensifie

Durant un combat au corps à corps, il n’est plus question de faire marche arrière. C’est vous ou lui. A tour de rôle, vous jouerez votre agent. Et vous aurez le choix entre deux actions, frapper ou esquiver. Ne pas se prendre un coup sur la tête, ou frapper votre ennemi d’un coup de pelle. De ce fait, les combats seront toujours différents et plus intense. Car jusqu’au dernier moment, vos agents pourront se jeter derrière un abris esquivant le coup mortel qui lui arrive dessus. Avant de lui retourner un poing au travers du visage.

Des Orks et des Death Korp qui se battent

Un gros changement, vient du fait que les sauvegardes ne sont plus appliquées au corps à corps. Voilà pourquoi les combats sont aussi dangereux, comme je le disait, c’est vous ou lui.

Le nouveau système de tours

Dans Kill Team Octarius, les tours ou Tournants se divisent en 3 phases qui sont décrites précisément ici. Et chaque partie n’est composée que de 4 Tournants, il faudra donc faire très attention et faire le maximum à chaque phase. Mais Games Workshop nous a préparé des vidéos pour nous expliquer chaque phase.

Phase d’initiation et phase de stratégie

Au premier tour, l’initative est donné en fonction du type de jeu. Par exemple en jeu libre, c’est l’attaquant qui prend l’initiative. Mais ensuite, chaque joueur lance un dés et celui qui a le plus grand resultat remporte l’initative. En cas d’égalité, c’est le joueur qui ne l’avais pas au Tournants précédent qui l’emporte.

La phase de Combat

Que vous jouiez une mission de jeu égale très compétitive ou que vous fassiez avancer l’histoire de votre équipe de tueurs dans un jeu narratif, les règles pour se battre sur le champ de bataille sont les mêmes.

Des campagnes narrative dans le secteur Octarius

Après les tombes de Nécron dans le Nexus Paria, Kill Team Octarius se déroule, comme son nom l’indique, dans le secteur Octarius. Pour en savoir plus sur l’histoire de cette partie de l’univers, lisez notre article sur l’histoire d’Octarius. Et pour démontrer les horreurs auxquelles les agents devront faire face, un nouveau mode de jeu est maintenant disponible. Dites bonjour aux campagnes narratives !

Une illustration du secteur Octarius

Dans ces campagnes, vos personnages évolueront et acquerront des compétences au fils de leurs missions et de leurs actions. Cela donnera une vraie personnalité à vos héros, qui ne sont plus de simples pions sans âme. Chaque jeu de Kill Team devient un chapitre dans l’histoire de vos agents. Cela a un impact sur le choix de votre équipe, car devant s’éloigner du reste du groupe, elle devra se réapprovisionner et se reposer en établissant des bases d’opérations.

L’objectif principal de ces campagnes est de réussir une série de missions en plusieurs étapes. A chaque étape, vos personnages obtiennent des récompenses importantes pour faire évoluer vos agents. Et ce qu’il y a de bien, c’est que chacun peut avancer à son allure. En fait, un adversaire à vous n’a même pas besoin de jouer les campagnes. Donc vous pourrez faire avancer votre histoire en jouant avec vos amis.

Pour suivre tout ça, vous aurez une fiche spéciale qui vous permet de noter vos avancées et vos exploits !

KTNarrative Jul30 Dataslate

Les bandes annonces Games Workshop

C’est une grosse boîte. Et pour la mettre en avant Games Workshop a produit une bande annonce vraiment géniale, et de petites vidéos pour en savoir un peu plus !

Il ne reste plus que quelques jours avant la sortie de Kill Team Octarius. J’espère que vous êtes prêts, nous en tout cas on l’est et on vous aura tout préparé sur la boutique pour que vous puissiez passer commande ! Rendez-vous Samedi à 11h pour cette seconde édition de Kill Team et deuxième coffret du mois d’Août.

A lire également