Codex Naturalis : écrivez une page de l’histoire

Icone d'attribut de jeu de Société

2 - 4

Icone d'attribut de jeu de Société

30+

Icone d'attribut de jeu de Société

8+

Icone d'attribut de jeu de Société

13,5

Pour sauver le monde de l’ignorance, vous devrez assembler toutes les pages du Codex Naturalis. Ce manifeste, qui rassemble les espèces des quatre règnes vivant dans les forêts primaires, n’est pas terminé. Ce sera à vous de le finaliser en assemblant toutes ces pages afin de transmettre les connaissances qu’il renferme.

Ce jeu jouable de 2 à 4 et à partir de 7 ans demandera réflexion observation et vous en mettra plein les yeux ! Posez vos cartes sur les coins des autres cartes, et faites des combos. Si vous placez bien votre jeu, vous pourrez faire des pas-de-géant sur le plateau de score. La subtilité de ce jeu vient du risque de se bloquer et de devoir faire des détours pour se rattraper.

Vous l’aurez compris, ce jeu saura mettre tout le monde à l’épreuve ! Et votre table (ou sol comme pour nous) deviendra très vite un champ de rectangles coloré. Mais pas pour trop longtemps, ne vous en faites pas. Les parties durent une petite demi-heure généralement.

Pour jouer à Codex Naturalis, vous aurez besoin de place, de beaucoup de place ! Le principe du jeu est de disposer des cartes dans le coin d’autres cartes pour former des paternes. Ces paternes vous rapportent des points et/ou des ressources qui vous aideront à poser d’autres cartes. Mais alors comment ça marche ?

On dispose de trois types de cartes, les cartes ressources, dorures et objectifs. Les cartes ressources sont plaçables immédiatement et apportent des ressources tant qu’elles sont visibles (non recouvertes par une autre carte). Les cartes dorures ne peuvent être placées que si on possède les ressources indiquées sur la carte. Ces cartes rapportent souvent beaucoup de points. Les cartes objectif donnent des missions qui rapportent des points en fin de partie si elles sont réalisées.

Le jeu se compose de tours durant lesquels les joueurs doivent poser une carte puis en piocher une de leur choix (les cartes objectif ne peuvent pas être piochées en cours de partie). 

Pour poser une carte, il faut que celle-ci recouvre un coin visible d’une carte. Elle peut recouvrir les coins de plusieurs cartes, mais jamais plusieurs coins d’une même carte. Chaque fois qu’une carte rapporte des points, on les marque immédiatement. Dès qu’un joueur atteint ou dépasse 20 points, la partie se termine et on comptabilise les éventuels points apportés par les cartes objectifs.

 

Codex Naturalis est principalement composé de cartes. Il y en a 150 même ! Les illustrations sont très jolies (j’ai une préférence pour les violettes, et vous ?) et elles ont même des dorures !

J’ai été très ravie de voir que les pions sont en bois et non en plastique. Le plateau encore une fois très bien décoré se plie en deux. Ce qui empêche de l’abîmer en plus de prendre moins de place. Des petits sachets plastiques supplémentaires sont fournis pour éviter que les cartes ne se mélangent et s’abîment.

Le tout bien rangé et protégé dans une petite boite en métal, vraiment super jolie ! Elle reprend les couleurs des 4 espèces avec des dorures un peu partout. Et le nom est extrudé pour donner du relief. Elle se range donc super bien sans prendre trop de place (ce qui n’est pas le cas du jeu en fin de partie

Si vous l’avez aimé, vous pouvez le retrouver en boutique

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *